Cas médiatiques et mémorie sociale en Argentine après 2001

DSpace/Manakin Repository

Cas médiatiques et mémorie sociale en Argentine après 2001

Show full item record

Title: Cas médiatiques et mémorie sociale en Argentine après 2001;
Media cases and social memory in Argentina post 2001
Author: Fernández Pedemonte, Damián Manuel
Abstract: Cet article cherche définir les cas médiatiques commotionnels, décrire leurs structure et illustrer quelques cas en particulier, a partir du moment où commence la crise économique et sociale en 2001 en Argentine. En particulier, l´article cherche souligner quelques traits de la production de ces cas qui facilitent leur pénétration dans la mémoire sociale. Ainsi, quelques routines sont utilisées pour enregistrer les sorties de nouvelles dans la mémoire. La répétition est une marque de la production des cas: les cas passent d´un média a un autre et d´un jour à l´autre; chaque média répète le contexte de chaque nouvelle et associe une nouvelle avec des cas similaires, ce qui produit des ¨vagues¨ avec d´autres nouvelles du même type, et recoure a l´archive pour éditer la ligne du temps afin de la synchroniser avec la nouvelle. Les journalistes utilisent souvent un cas précédent comme modèle d´interprétation d´un nouveau cas, ce qui donc le fait renaitre. Quelquefois ces cas diffusent des images d´impact qui synthétisent les contenus de la crise à laquelle ils appartiennent. De nombreux cas jouent un rôle mythique, à laquelle les politiciens appellent pour la construction de leur propre mythe de gouvernement, en nourrissant la mémoire collective. Fréquemment les groupes d´intérêts se créent autours des cas. Il s´agit d´audiences qui sont très informées et affectées par un problème, et qui apparaissent dans l’espace publique afin de défendre une cause. Ces audiences créent des slogans et des formes spécifiques de protestes sociales, et utilisent les medias activement pour disséminer leur encadrement, en ajoutant son discours du cas sur d’autres discours.This paper seeks to define commotional media cases, to describe their structure and to provide a few examples, for the period following the economic and social crisis in Argentina in 2001. Specifically, the article aims to highlight some features of the production of these cases which facilitate their penetration into social memory. Thus, some routines are used to record news output into memory. Repetition is a mark of the production process of these cases: cases pass from one medium to another and from one day to another, every medium repeats the background in every news story and associates news with other similar cases which generates "waves" with other news of the same type, and appeals to the archive for editing timelines to synchronize with the news. Journalists often use an earlier case as a model for the interpretation of a new case, hence, bringing it back to life. Sometimes these cases disseminate impacting images, which synthesize the content of the crisis they represent. Many cases serve a mythic function, to which politicians appeal for building their own government myths, thus nourishing collective memory. Frequently interest groups arise from these cases, which are very informed audiences affected by an issue and that appear in the public space to defend a cause. These audiences create slogans and specific forms of social protest, and actively use the media to disseminate their frame, adding their discourse of the case onto other discourses.
Description: El autor es Profesor de la Universidad Austral e Investigador de CONICET.
URI: http://hdl.handle.net/123456789/559
Date: 2012


Files in this item

Files Size Format View
Cas médiatiques et mémorie sociale 467.8Kb Unknown View/Open

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account